AU SOMMAIRE DU N°8

Automne 2020

L'Édito :

Woop Woop

jour2fete-un-pays-qui-se-tient-sage-image-2274

Un pays qui se tient sage, de David Dufresne (2020)

Pour tout dire, ce n’est pas le sujet de la police qui s’est immédiatement imposé à nous pour ce numéro. L’idée était avant tout d’avoir un thème qui entre directement en écho avec l’actualité contemporaine – au sortir d’un numéro plus général, estival, sur le sexe (qui nous a valu quelques quolibets…). Nous avions un autre thème en tête, plus compliqué, qui a divisé l’équipe de cette rédaction – et que nous gardons secret pour l’instant, espérant le concrétiser prochainement, avec une approche différente. Bref, il fallait faire réagir d’une manière ou d’une autre dans la revue, après l’assassinat de George Floyd, les divers événements qui ont suivi, ou même, en France, les mouvements sociaux et leur répression. Le contexte pandémique change évidemment quelque peu la donne mais ramène en même temps au premier plan, si elle ne l’était pas déjà, la notion d’ordre et de sécurité (sanitaire, bien sûr, mais pas uniquement). On se retrouve donc avec ce dossier Mondo Police ; « mondo », pour ceux qui se demanderaient, en référence à la vague de mondo movies des années 1960, des productions d’exploitation qui prenaient soi-disant (assez opportunistement il faut le dire) le pouls de certains milieux ou cultures. Ici aussi, prenons le pouls d’un monde de police, ou plutôt des polices du monde. Nous nous sommes fixé comme limite essentiellement des films de l’après-guerre – pour aller droit au but, pas de films de flics et voleurs de l’ère du muet, pas non plus ceux sur la prohibition. Plutôt une réflexion à partir du mom ent où les films s’intéressent progressivement à la notion de réalisme dans les forces de l’ordre. Aussi, la comédie a été relativement mise de côté, sinon impossible de s’en sortir face aux légions de Police Academy, Y a-t-il un flic…? ou même Le Gendarme et Taxi… Un demi-siècle, donc, de regards sur la police, parfois empathiques, assez souvent dénonciateurs, construisant un rapport esthétique et émotionnel à une autorité qui aujourd’hui traverse une crise mondiale, remettant en cause sa légitimité. Et questionnant aussi ce qu’il reste à faire au cinéma à son sujet.
Marc Moquin, rédacteur en chef

REVOIR : MONDO POLICE

• Comment le détective privé a pris l'insigne ?

• Série noire pour époque noire

• Tous coupables

• Dirty Bad Cops

• Le flic qui ne dormait pas la nuit : Entretien avec Joseph Wambaugh

• La botte policière

• Qui est le flic de Hong Kong ?

• (Dés)honneur sur la ville

• « Mon expérience policière m'a servi de point d'appui » – Entretien avec Simon Michaël

• « Un flic est un observateur de la vie sociale » – Entretien avec Michel Alexandre

• En quête de vérité

• L'homme sans visage qui regardait en silence – Entretien avec Mosco Boucault

• Polars coréens : Un flic est un autre

• Filmer la police (la vraie)

• Protéger et asservir

• De la justice à la police – Entretien avec Alexandra Clert

• Sous les pavés, Davduf – Entretien avec David Dufresne

CORRIGER

• Ida Lupino, une pionnière en son genre

• Miloš Forman et Jiří Menzel : Insouciances printanières praguoises

Et aussi : Les Trois Jours du Condor, L’Avventura, Guy Gilles, Manhunter, Lorenzo, Ne vous retournez pas, Le Trou, Europe 51, La Dernière Fanfare, Les Révoltés de l’an 2000, River of Grass, Les Évadés, The Wicker Man, Quand nous étions sorcières

TRAVERSER

• Une décennie sous influence : Un cinéma qui ne s'arrête pas

• En surimpression : Les corps dansants

• Le Professionnel de la profession : Profession, grain de sable, Entretien avec Émilie Cauquy

• Tour du monde : Le rêve cinéphile d'un pays disparu

• Remake : Piège pour Cendrillon

• Conseils : Livres

• Politique des auteurs : Entretien avec Jean-Christophe Grangé

• Une bouteille à la mer : Pareil mais pas pareil

Crédits images : Photogramme de Z © 1969 Reggane Films, Galatée Films, ONCIC, KG Productions – Retouchée par Morgane Flodrops, Tous droits réservés / Édito – Un pays qui se tient sage © 2020 Le Bureau, Jour 2 fête

0