Mémoires du cinéma libanais

Mémoires du cinéma libanais

Pour certains, c’est le plus européen des pays du Proche-Orient. L’un des plus cinéphiles aussi, depuis l’ouverture en 1919 de sa première salle, le Cosmograph. Aujourd’hui encore, malgré les difficultés que traverse le pays, endeuillé depuis des mois par une crise sociale et politique que la situation sanitaire n’a fait qu’empirer, le cinéma libanais reste vif. Mais si l’on regarde en arrière, la plaie pas tout à fait refermée de la Guerre Civile (1975-1990) obscurcit les souvenirs. Comment retrouver la mémoire du cinéma libanais ?

Callonnec

Revus & Confinés, le live #13

Le reconfinement nous invite de nouveau, un vendredi sur deux, à interroger les professionnels du cinéma, qui rencontrent, comme nous, de grands changements dans leurs activités et de nouveaux enjeux. Sur YouTube et sur Facebook, le rendez-vous est donné.

Plogoff (1980), de Nicole Le Garrec : Lutte centrale

A la fin des années 70, un village d’irréductibles bretons se mobilise face à la volonté du gouvernement d’implanter une centrale nucléaire sur leur terre. Dès le premier jour, Nicole et Félix Le Garrec sont là, caméra au poing. Pendant six semaines, ils filment leur quotidien rythmé par les manifestations face aux CRS. Des images qui, quarante après, résonnent plus que jamais avec l’actualité.

B Fogel

Revus & Confinés, le live #12

Le reconfinement nous invite de nouveau, un vendredi sur deux, à interroger les professionnels du cinéma, qui rencontrent, comme nous, de grands changements dans leurs activités et de nouveaux enjeux. Sur YouTube et sur Facebook, le rendez-vous est donné.

manuel chiche

Revus & Confinés, le live #11

Le reconfinement nous invite de nouveau, tous les vendredis à interroger les professionnels du cinéma, qui rencontrent, comme nous, de grands changements dans leurs activités et de nouveaux enjeux. Sur YouTube et sur Facebook, le rendez-vous est donné.

Toi l’étranger… Toni, de Jean Renoir (1935)

Janvier 1931, aux abords de Martigues, le cadavre d’un manœuvre italien est retrouvé dans un champ. La femme de celui-ci et son amant sont arrêtés et, après avoir chacun déclaré être l’auteur du meurtre, s’accusent mutuellement. Ce sordide fait divers dans le milieu des travailleurs émigrés tiendra en haleine pendant plusieurs semaines les journaux locaux, mais va surtout se révéler être une opportunité inespérée pour Jean Renoir. Une virée au plus près du réel dans une nouvelle restauration et édition Gaumont.

Revus & Confinés, le live #10

Le reconfinement nous invite de nouveau, tous les vendredis à interroger les professionnels du cinéma, qui rencontrent, comme nous, de grands changements dans leurs activités et de nouveaux enjeux. Sur YouTube et sur Facebook, le rendez-vous est donné.

Festival Lumière 2020 : l’éclaircie cinéphile

Il y a une semaine s’achevait le Festival Lumière à Lyon et dans toute sa région. Toutes les forces furent déployées par les équipes du festival et du Marché International du Film Classique (MIFC) pour que l’événement puisse se dérouler, et il accueillit, comme à son habitude, un public nombreux et passionné malgré les restrictions en rigueur.

Soutenez Revus & Corrigés et abonnez-vous !

Revus & Corrigés se consacre depuis plus de deux ans aux films classiques : une revue papier, un site internet, une newsletter, des projections et des podcasts pour faire connaître les classiques du cinéma sur tous leurs supports. Aujourd’hui, nous souhaitons pérenniser notre publication et continuer ce développement transmédia grâce à une campagne d’abonnement visant à rassembler de nouveaux lecteurs. Soutenez-nous, abonnez-vous, parlez-en autour de vous ! Un peu d’histoire… En mai 2017, nous avons Lire la suite…

NATALIE WOOD : WHAT REMAINS BEHIND : rencontre avec Laurent Bouzereau

Le Français Laurent Bouzereau a une longue et impressionnante carrière de réalisateur de documentaires sur l’histoire du cinéma et de making-ofs exhaustifs sur de grandes productions hollywoodiennes. Au Festival Lumière, il présentait son dernier-né, Natalie Wood : What Remains Behind, revenant sur le destin tragique de l’actrice, disparue en 1981 à l’âge de 43 ans dans des circonstances incertaines. En retraçant sa carrière et sa vie privée, avec l’aide de sa famille, ses collègues et amis, le documentaire plonge dans une histoire de cinéma hors-norme. Et rajoute un grand nom à la filmographie de son auteur, passé par Steven Spielberg, George Lucas, James Cameron, William Friedkin…

0