Silence ! Elles tournent – Larissa Chepitko, élégie soviétique

À l’occasion de la sortie vidéo de L’Ascension par Potemkine Films, Esther Brejon a invité Joël Chapron pour discuter de Larissa Chepitko, réalisatrice soviétique née en Ukraine, qui a réalisé une œuvre puissante et audacieuse, composée de courts-métrages, longs-métrages et téléfilms. L’Ascension est un chef-d’œuvre de film de guerre en noir et blanc sur la Seconde Guerre mondiale, lauréat de l’Ours d’or à Berlin.

Une histoire de cinéma – John Huston, l’aventurier désinvolte du cinéma

John Huston a été un cinéaste prolifique. Plus de 40 films sur plus de quatre décennies. Ce passionné de chevaux et de peinture a toujours su garder sa liberté, même au prix de certaines compromissions. À l’occasion de la sortie en DVD/Blu-Ray de Moulin Rouge et African Queen, édités par Studio Canal, Antoine Jullien vous raconte ces deux aventures cinématographiques majeures dans la carrière d’un réalisateur qui a toujours su être lucide face à la nature humaine.  

Cinéma du réel – Les rendez-vous européens du documentaire de patrimoine

Pierre Charpilloz continue son séjour parisien et entre cette fois-ci dans les murs du Centre George Pompidou pour le Festival Cinéma du réel qui s’est tenu du 11 au 20 mars derniers. En plus de la programmation prospective de documentaires contemporains, et notamment africains pour cette 44e édition, Cinéma du réel interroge lors d’une journée les enjeux de restauration et de diffusion du documentaire classique.

Les 21ème Rencontres Patrimoine de l’AFCAE

Du 23 au 25 mars 2022, se sont tenues au cinéma Le Grand Action à Paris, les 21e rencontres Patrimoine de l’AFCAE, Association française des cinémas d’art et essai. Ces rencontres sont l’opportunité pour les exploitants d’assister aux avant-premières de prochaines sorties de film restaurés mais aussi d’échanger sur leur métier et leur passion.

Silence ! Elles tournent – Susan Sontag, une infatigable ardeur

Susan Sontag fut une intellectuelle hors pair, romancière, essayiste, féministe, militante politique, dont les ouvrages Notes on Camp (1964) et Sur la Photographie (1977) continuent d’être lus, réédités, commentés. On sait moins que cette femme touche-à-tout a aussi réalisé 5 films entre 1969 et 1984, témoignant de sa curiosité sans bornes et de l’éclectisme de son talent. Esther Brejon a interrogé Jackie Buet sur la filmographie de l’autrice américaine, mise à l’honneur de la dernière édition du Festival international du Film de Femmes.

Silence ! Elles tournent – Kinuyo Tanaka, cinéaste éternelle

Bien connue des cinéphiles pour les grands rôles qu’elle a joués chez Ozu, Naruse, Mizoguchi, Kinuyo Tanaka est moins connue pour sa carrière de cinéaste. Avec six films réalisés entre 1953 et 1962, elle a composé une œuvre audacieuse et accomplie, portrait du Japon des années 50-60 à travers ses héroïnes ordinaires, mais aussi des fresques historiques d’une beauté saisissante.

Une histoire de cinéma – Jiří Menzel, la comédie est une arme !

À l’occasion de la rétrospective de trois de ses films en copie restaurée, distribués par Malavida Films le 23 février (Trains étroitement surveillés, Alouette, un fil à la patte, Une Blonde émoustillante), Antoine Jullien vous raconte l’époque vivante et tourmentée des années 60 tchèques et du Printemps de Prague à travers le parcours de ce réalisateur iconoclaste dont la comédie était une arme.

Silence ! Elles tournent – Kelly Reichardt, aux origines de l’Amérique

Récemment mise sur le devant de la scène par la sortie de First Cow (2019) et la rétrospective au Centre Pompidou, Kelly Reichardt est déjà à la tête d’une œuvre minimaliste et écologiste, qui n’a pas fini d’explorer l’Oregon et de nous emmener aux racines des États-Unis. Esther Brejon a invité pour en parler Judith Revault d’Allonnes, chargée de programmation cinématographique au Centre Pompidou.

Hollywood Breakdown en 100 films (1959-1969)

L’idée d’Hollywood Breakdown correspond à un moment du cinéma américain mal identifié, quelque part entre la fin des années 1950 et la fin des années 1960. Avant ce que conventionnellement, on appelle le Nouvel Hollywood. Il y a dans ces années-là un corpus de film, assez imposant si l’on accepte de les réunir malgré leurs différences, mettant en scène un mal être profond qui gagne les États-Unis et remet en question l’American Way of Life.

Newsletter – La ReCo

Inscrivez-vous pour recevoir le meilleur de l’actualité des classiques du cinéma à découvrir et à partager. 


0