Chaque mois, Antoine Jullien vous fait voyager à travers les époques du cinéma et vous en tire un récit hors du commun. Un podcast Revus & Corrigés, coproduit par le Mouvement Up.

Outrages, l'enfer du Vietnam selon Brian De Palma

Résumé : À l’évocation des films majeurs sur la guerre du Vietnam, on pense immédiatement à Voyage au bout de l’enfer, Apocalypse Now, Full Metal Jacket et Platoon. Pas à Outrages.

Le film de Brian de Palma, sorti en 1989, n’a jamais conquis la réputation de ses glorieux émules. Pour quelle raison une œuvre n’imprime-t-elle pas dans l’inconscient collectif ? En raison de son sujet dérangeant, le viol d’une vietnamienne commis par des soldats de l’armée américaine ?

À l’occasion de l’édition du film en DVD/Blu-Ray chez Wild Side, accompagné d’un livret écrit par Nathan Réra, également auteur d’une grande enquête sur le film publiée par Rouge profond, tentons de décrypter pourquoi Outrages, malgré l’importance que De Palma lui accorde, n’a pas tout à fait la place qu’il mérite.

Musique : Bande originale du film Outrages composée par Ennio Morricone / Bande originale du film Full Metal Jacket composée par Abigail Maid / The Rolling Stones – Paint it black / Creedence Clearwater Revival – Fortunate Son / Pat Halling et Stanley Myers – Cavatina

Sources :

  • Nathan Réra, Une Obsession vietnamienne, édité par Wild Side accompagnant le coffret Blu-ray.
  • Nathan Réra, Outrages : de Daniel Lang à Brian De Palma, 2021, Rouge profond.
  • Brian de Palma – Entretiens avec Samuel Blumenfeld et Laurent Vachaud, 2019, Carlotta Films.

À écouter aussi sur :

Abonnez-vous à la chaîne afin de ne manquer aucun épisode. N’hésitez pas à nous laisser des commentaires et à nous partager sur vos réseaux.

Crédits images : Outrages © (1989) Wild Side. Tous droits réservés.

0