Chaque mois, Antoine Jullien vous fait voyager à travers les époques du cinéma et vous en tire un récit hors du commun. Un podcast Revus & Corrigés en partenariat avec Tsugi Radio.

Autour de minuit : quand le cinéma s'accorde au jazz

Résumé : Le jazz et le cinéma ont mis du temps avant de trouver une relative harmonie. D’abord méprisé par Hollywood, ce genre musical majeur issu de la culture noire va véritablement prendre son essor sur pellicule à la fin des années 50. C’est un cinéaste français, Bertrand Tavernier, qui le premier va réussir à évoquer l’essence même du jazz dans Autour de Minuit, qui ressort en salles le 16 novembre. Et deux ans plus tard, Clint Eastwood rendra hommage à cette musique si proche de lui dans Bird, sur la vie agitée du génial saxophoniste Charlie Parker. Jazz et cinéma s’interpellent et se répondent l’un l’autre, dans un grand morceau nourri d’improvisations et de ruptures. 

Musiques :
  • Bande originale du film Ascenseur pour l’échafaud composée par Miles Davis
  • Bande originale du film Autopsie d’un meurtre composée par Duke Ellington
  • « I’ll see you in my dreams » par Howard Alden, Bucky Pizzarelli, Kelly Friesen et Dick Hyman
  • Bande originale du film Autour de minuit composée par Herbie Hancock

À écouter aussi sur :

Abonnez-vous à la chaîne afin de ne manquer aucun épisode. N’hésitez pas à nous laisser des commentaires et à nous partager sur vos réseaux.

Pour aller plus loin :

En partenariat avec Revus & Corrigés, Gaumont s’est lancé dans l’aventure du podcast avec Gaumont Classique, le podcast, autour de sa plateforme Gaumont Classique, avec Julien Wautier et Sylvain Perret. À écouter sur toutes les plateformes d’écoute.

Nouvel épisode : Tavernier, le dernier passeur

Catégories :

0