Chaque mois, Antoine Jullien vous fait voyager à travers les époques du cinéma et vous en tire un récit hors du commun. Un podcast Revus & Corrigés, coproduit par le Mouvement Up.

Rossellini, du néoréalisme au scandale

Résumé : 44 ans après sa disparition, Roberto Rossellini occupe toujours une place de choix dans la cinéphilie. Le père du néoréalisme, l’inspirateur de la Nouvelle Vague et le pygmalion d’Ingrid Bergman a été longtemps la statue du Commandeur du cinéma transalpin.

Une rétrospective de neuf de ses films restaurés, à voir en salles à partir du 30 juin, nous donne une belle occasion de revisiter la vie et l’œuvre du cinéaste de Rome Ville ouverte, Allemagne année Zéro et Stromboli.

Musique : Bande originale du film L’Amour à cheval (La Matriarca) composée par Armando Trovajoli / Bande originale du film Les Enfants nous regardent composée par Renzo Rossellini / Bande originale du film Voyage en Italie composée par Renzo Rossellini.

À écouter aussi sur :

Abonnez-vous à la chaîne afin de ne manquer aucun épisode. N’hésitez pas à nous laisser des commentaires et à nous partager sur vos réseaux.

Crédits images : L’actrice Ingrid Bergman et le réalisateur italien Roberto Rossellini, en juin 1953 © Keystone. Tous droits réservés

0