LA BEAUTÉ DES CHOSES (1995) ou l’amour interdit

Dernier film de Bo Widerberg, La Beauté des choses flirte avec l’autoportrait testamentaire  – le cinéaste décèdera deux ans après la sortie. Les souvenirs de jeunesse se mêlent à une chronique adolescente autour d’un amour interdit entre un lycéen et sa professeur, et la découverte de la sexualité, déséquilibrée, incandescente et risquée.

Billy Wilder, le cynique humaniste

Du 3 janvier au 8 février 2019, Billy Wilder était à l’honneur à la Cinémathèque française qui lui consacrait une rétrospective, une occasion de se plonger dans la vie et la carrière du cinéaste, de l’Allemagne à Hollywood.

0