OUT OF THE BLUE (1980), no country for young girl

Sorti 11 ans après Easy Rider, Out of the Blue se positionne comme un film fondateur : brutal, sans filtre et transgressant en permanence les codes établis par Dennis Hopper une décennie plus tôt. C’est une histoire d’innocence brisée qui ressort cette semaine en salles, en version restaurée, celle de cette adolescente, et celle de l’Amérique.

0