Sur la route des barricades : Cocktail Molotov, de Diane Kurys (1979)

Mai 68 raconté par ceux qui ne l’ont pas vécu. Voici une idée plutôt maline, tant on sait à quel point la France fantasme 68. Tourné dix ans après les évènements, Diane Kurys ne se risque pas à déconstruire l’image des barricades dans Cocktail Molotov mais fait le choix d’éloigner ses personnages de cette effervescence. La route devient une échappatoire pour les étudiants utopistes. Des campagnes françaises à une lagune vénitienne sans cliché, la réalisatrice propose un joli voyage initiatique où les rêves adolescents se confrontent à la réalité sociale.

Exposition et rétrospective Chris Marker à la Cinémathèque française

Près de six ans après sa mort, il semblait tout naturel que la Cinémathèque française rende hommage à Chris Marker à l’occasion du cinquantième anniversaire des événements de Mai 68. C’est désormais chose faite avec le lancement, ces jours-ci, d’une grande exposition et d’une rétrospective intégrale des films de celui qu’on appelle fréquemment « le plus célèbre des cinéastes inconnus ».

Mai 68 – Le Cinéma est une arme

Le festival Rebel Rebel à Saint-Denis s’est conclu il y a quelques jours sur une séance autour du cinéma de Mai 68. Une carte blanche de le Cinémathèque française composée d’un ensemble de courts-métrages représentatifs du mouvement. Des documents rares tout juste restaurés pour fêter le cinquantenaire de l’événement. Petit retour sur les films projetés.

« Du moment qu’il y a un spectateur, on joue quand même le film » – Jean-Pierre Mocky, dernier des Mohicans

On en fait plus des comme lui. Jean-Pierre Mocky, 84 ans, était l’invité du festival Rebel Rebel des 18e journées cinématographiques dionysiennes de la ville de Saint-Denis. Une rencontre à ne pas manquer avec un élément turbulent depuis toujours dans le paysage du cinéma français, représentant de toute une ère. Indépendant coûte que coûte, provocateur, trublion, acteur, réalisateur, scénariste, auteur, exploitant… Il y a de tout chez Mocky, car il a tout fait. Mais attention, Mocky en solo, ça canarde sec.

0