Quelles sont les réalisatrices, scénaristes, directrices photo, productrices, scriptes, monteuses marquantes qui ont traversé l’histoire du cinéma ? On connaît Agnès Varda, Mary Pickford, Chantal Akerman ou encore Alice Guy, mais elles sont plus nombreuses encore à avoir lutté pour se faire une place dans le cinéma.

Présenté par Esther Brejon, Silence ! Elles tournent est un podcast Revus & Corrigés, coproduit par le Mouvement Up, mettant en lumière ces femmes éclipsées de l’histoire du cinéma.

Épisode 6 – Sarah Maldoror, pionnière du cinéma africain

Sarah Maldoror fut une réalisatrice touche-à-tout, autrice d’une œuvre forte de plus de 40 films, passionnée de politique, poésie, peinture, jazz. Témoin de la décolonisation dans de nombreux pays comme l’Algérie, l’Angola et la Guinée-Bissau, elle s’est servie de sa caméra pour porter la parole des peuples africains et antillais, en quête d’émancipation et de représentation. Disparue en 2020, son œuvre reste à découvrir en France – où elle encore trop méconnue contrairement aux États-Unis.

Heureusement, nous pourrons prochainement découvrir son long métrage Sambizanga en version restaurée par la Film Foundation et la Cineteca di Bologna, ainsi que son œuvre plus largement artistique et poétique au Palais de Tokyo à l’automne 2021.

Invité : Sylvain Lefort, journaliste cinéma et cofondateur de Revus & Corrigés. Merci à Annouchka de Andrade pour l’entretien qu’elle nous a accordé pour la revue.

À lire aussi :

Couverture : Sarah Maldoror sur le tournage de Sambizanga © (1972) Isabelle Films.

0