Silence ! Elles tournent ! – Patricia Mazuy, là où on ne l’attend pas

Alors que le nouveau film de Patricia Mazuy, Bowling Saturne, est sorti en salles le 26 octobre, que la maison d’édition Playlist Society a fait paraître un ouvrage consacré à la cinéaste et composé d’un extrait et d’un entretien, et que la Cinémathèque française lui rend hommage avec une rétrospective, Patricia Mazuy est au cœur des événements cinéma de cet automne et répond aux questions d’Esther Brejon sur sa carrière et de ses inspirations.

Silence ! Elles tournent – Mai Zetterling, exploratrice de la condition féminine

A l’occasion du Festival Lumière qui présente les 4 films de fiction de Mai Zetterling (1925-1994), Esther Brejon discute avec Maëlle Arnaud, responsable de programmation de l’Institut et du Festival Lumière de la carrière originale de l’actrice et cinéaste suédoise. Talentueuse et provocante, il est souvent question dans son œuvre de la condition féminine, du prix de la liberté, de sexualité et de la décadence d’une société suédoise qui se tient à l’écart des soubresauts de l’histoire.

Silence ! Elles tournent – Lina Wertmüller, la satiriste du cinéma italien

À l’occasion de la sortie en salles de Les Basilischi (1963), le premier film de Lina Wertmüller, Esther Brejon a invité Paola Palma, historienne du cinéma, chercheuse et enseignante à l’École du Louvre, à discuter de cette réalisatrice incontournable du cinéma transalpin. Méconnue des cinéphiles français mais admirée aux États-Unis, elle a été couronnée d’un Oscar d’honneur en 2019 pour l’ensemble de sa carrière.

Lina Wertmüller est une des représentantes de l’âge d’or de la comédie à l’italienne, genre principal de ses films dans lesquels elle dézingue la société italienne dans son ensemble, machos, mafieux, capitalistes et fascistes. En plus de 40 ans, elle a réalisé une vingtaine de longs-métrages, tous plus hilarants, satiriques et décapants les uns que les autres.

Silence ! Elles tournent – Larissa Chepitko, élégie soviétique

À l’occasion de la sortie vidéo de L’Ascension par Potemkine Films, Esther Brejon a invité Joël Chapron pour discuter de Larissa Chepitko, réalisatrice soviétique née en Ukraine, qui a réalisé une œuvre puissante et audacieuse, composée de courts-métrages, longs-métrages et téléfilms. L’Ascension est un chef-d’œuvre de film de guerre en noir et blanc sur la Seconde Guerre mondiale, lauréat de l’Ours d’or à Berlin.

Silence ! Elles tournent – Susan Sontag, une infatigable ardeur

Susan Sontag fut une intellectuelle hors pair, romancière, essayiste, féministe, militante politique, dont les ouvrages Notes on Camp (1964) et Sur la Photographie (1977) continuent d’être lus, réédités, commentés. On sait moins que cette femme touche-à-tout a aussi réalisé 5 films entre 1969 et 1984, témoignant de sa curiosité sans bornes et de l’éclectisme de son talent. Esther Brejon a interrogé Jackie Buet sur la filmographie de l’autrice américaine, mise à l’honneur de la dernière édition du Festival international du Film de Femmes.

Silence ! Elles tournent – Kinuyo Tanaka, cinéaste éternelle

Bien connue des cinéphiles pour les grands rôles qu’elle a joués chez Ozu, Naruse, Mizoguchi, Kinuyo Tanaka est moins connue pour sa carrière de cinéaste. Avec six films réalisés entre 1953 et 1962, elle a composé une œuvre audacieuse et accomplie, portrait du Japon des années 50-60 à travers ses héroïnes ordinaires, mais aussi des fresques historiques d’une beauté saisissante.

Silence ! Elles tournent – Kelly Reichardt, aux origines de l’Amérique

Récemment mise sur le devant de la scène par la sortie de First Cow (2019) et la rétrospective au Centre Pompidou, Kelly Reichardt est déjà à la tête d’une œuvre minimaliste et écologiste, qui n’a pas fini d’explorer l’Oregon et de nous emmener aux racines des États-Unis. Esther Brejon a invité pour en parler Judith Revault d’Allonnes, chargée de programmation cinématographique au Centre Pompidou.

Silence ! Elles tournent – Sarah Maldoror, pionnière du cinéma africain

Sarah Maldoror fut une réalisatrice touche-à-tout, autrice d’une œuvre forte de plus de 40 films, passionnée de politique, poésie, peinture, jazz. Témoin de la décolonisation dans de nombreux pays comme l’Algérie, l’Angola et la Guinée-Bissau, elle s’est servie de sa caméra pour porter la parole des peuples africains et antillais, en quête d’émancipation et de représentation.

0