WINGS OF HOPE (1998) – L’échappée belle

Documentaire réalisé pour la télévision en 1998, Wings of Hope revient sur le crash du vol LANSA 508 en pleine forêt amazonienne, le 24 décembre 1971. Juliane Koepcke, jeune Allemande expatriée au Pérou alors âgée de dix-sept ans, fut la seule survivante des quatre-vingt douze passagers de l’avion, parmi lesquels ses deux parents. Plus de vingt-cinq ans plus tard, elle retourne avec Werner Herzog sur les lieux de l’accident et refait avec lui l’incroyable marche qu’elle effectua, seule dans la jungle pendant plus de dix jours, avant d’être secourue par trois indigènes aux abords d’une rivière.

Cinéma de minuit, cinéma de tous temps – Entretien avec Patrick Brion

Il est la voix qui fait vivre depuis près de 45 ans le Cinéma de minuit sur France Télévisions. Patrick Brion, c’est une vie cinéphile, consacrée à montrer des films, faire renaître les grands auteurs, redécouvrir des talents oubliés. Et à cet égard, toute l’aventure de son émission est aussi une question continue : comment montrer du cinéma ? Ou lorsque l’histoire du cinéma vient se confondre avec l’histoire de la télévision.

Pour une diversité du cinéma sur France Télévisions, en période de confinement… et après !

Distributeurs, exploitants, programmateurs, critiques, institutions, associations et personnalités du cinéma ont accueilli favorablement l’augmentation du nombre de films de patrimoine proposés par la télévision publique, tout en s’inquiétant de sa diversité. À leurs côtés, Revus & Corrigés a signé cette tribune pour que l’envie de cinéma perdure après cette crise avec une mise en valeur de toute sa richesse, dans le temps, l’espace et les genres.

20 ans après LES YEUX DANS LES BLEUS, Le documentaire sportif existe-t-il toujours ?

Le 12 juillet 1998, l’équipe de France de football devient championne du monde. Vingt ans plus tard, elle l’est à nouveau. Entre-temps, la manière de mettre en scène et de médiatiser le sport et ses protagonistes a radicalement changé. Pour observer ce phénomène socioculturel, le point d’ancrage le plus parlant reste ce documentaire aussi jubilatoire qu’exhaustif qu’est Les Yeux dans les Bleus.

Les Films Corona, le virus du succès – 30 ans de grands classiques

Confinement oblige, les chaînes de télévision bousculent leurs grilles de programmes. Dimanche 22 mars, au générique de La Grande vadrouille apparaît la mention « Les Films Corona » ! Un nom qui en a surpris plus d’un en cette période particulière et qui s’avère pourtant être celui de l’une des plus importantes sociétés de production du cinéma français, co-fondée en 1955 par Robert Dorfmann.

0